Saddam écrivait et lisait beaucoup, mais n’a jamais utilisé de téléphone portable, selon l’entretien publié dans le Washington Post.
« J’ai creusé le trou pour lui », a-t-il déclaré plein de fierté au Washington Post. Ce trou, c’est le petit bunker improvisé dans lequel était caché Saddam Hussein lorsqu’il a été capturé par l’armée américaine, le 13 décembre 2003. Il se trouvait dans la ferme de Alaa Namiq.

Namiq et son frère Qais se sont rarement exprimés publiquement à ce sujet. Comment ont-ils caché l’homme le plus recherché de la terre pendant près de 9 mois ? La famille de Namiq connaissait Saddam depuis plusieurs décennies. « Il est venu, et a demandé de l’aide, et j’ai dit oui », explique l’homme de 41 ans.

copyright@atlantico.fr
[email protected]

sans titre sans titre1

Source de la photo : copyright@atlantico.fr

Vous en dites quoi?

commentaires

loading...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here