L’effet de la lecture du Coran sur l’eau

179

Masaru Emoto, né le 22 juillet 1943, est un chercheur japonais qui étudie les effets de la pensée et des émotions sur l’eau depuis de nombreuses années.

Le Dr. Masaru Emoto a découvert que les molécules d’eau pouvaient subir l’influence de nos pensées, de nos paroles et de nos sentiments. Ainsi, la structure géométrique des cristaux d’eau formés par le gel, diffère en fonction des informations qui émanent de leur environnement.

Rappelons qu’à l’état de fœtus, nous démarrons la vie en étant constitués à 99 % d’eau. A la naissance, nous sommes pour 90 % d’eau et, arrivés à l’âge adulte, le pourcentage a baissé à 70%.
Ainsi si l’eau réagit positivement à certains commentaires et négativement à d’autres, qu’en est-il de nous, êtres humains, qui sommes constitués de 70% d’eau, et des créatures d’Allah qui nous entourent et qui sont soumis à notre influence.

Personne ne doit donc se plaindre du manque de baraka (Bénédiction d’Allah) si dans une maison, les gens se disputent constamment.
En revanche, lorsqu’il y a de l’amour et l’entente dans la famille, les biens se multiplient, les membres construisent et réussissent. Dans des situations contraires, les anges fuient de la maison, les diables les remplacent et la baraka s’en va. Qu’Allah nous en épargne

source: alnas.fr

Vous en dites quoi?

commentaires