Un papa fait une chose horrible pour sauver la vie de son fils, regardez

257

Cette histoire invraisemblable démontre que la détermination d’un père n’a pas de limite lorsque la vie de son fils est en jeu. Elle débute au Texas aux Etats-Unis en janvier 2015 lorsque George Pickering III à peine âgé de 27 ans est victime d’un AVC, il plonge dans le coma avant d’être amené à l’hôpital Tomball Regional Medical Center de Houston.
Le pronostic des médecins est très pessimiste car après avoir fait plusieurs AVC ses chances de guérison semblent bien minces et il est rapidement déclaré en état de « mort cérébrale ».

Comme toute famille dans pareille situation, le papa George Pickering II ainsi que la maman sont dévastés par la nouvelle, il s’agit de leur fils unique.
Mais le père semble moins enclin à accepter la mort imminente de son fils, au point où le personnel médical s’inquiète de le voir s’acharner à nier l’évidence.
Après quelques jours de mort clinique apparente, les médecins demandent à la mère de pouvoir débrancher le jeune homme et de donner ses organes à des patients dans le besoin.
L’état mental du père face à la tragédie pousse les médecins à confier le pouvoir de décision à la mère plutôt qu’au père.
Après un temps d’hésitation, la maman décide, la mort dans l’âme de se plier à la demande des médecins.

Apprenant la nouvelle, George le papa refuse que l’on débranche son fils, il est intimement persuadé que celui-ci finira par guérir.
Et pour être sûr que l’irréparable ne soit orchestré par l’hôpital, il se muni d’une arme à feu avant de se barricader dans la chambre de son fils tout en menaçant le personnel médical.
Durant trois longues heures la police va tenter de le raisonner, mais le père refuse, il tient la main de son fils dans la sienne tout en le suppliant d’ouvrir les yeux.
Soudain, l’homme déclaré en état de « mort cérébrale » presse trois fois la main de son père, les témoins de la scène n’en croient pas leurs yeux. Les médecins l’auscultent à nouveau et le miracle est bien réel, le patient sort du coma et fini par se rétablir.
Le père après s’être rendu aux policiers, écope d’une peine de prison de 11 mois pour tentative d’agression à main armée.
Grâce à la détermination de son père, George Jr. Coule aujourd’hui des jours paisibles. Cela valait bien quelques mois de prison.

Source : alnas.fr

Vous en dites quoi?

commentaires