Médine: 6 choses à savoir sur le tombeau du Prophète

561

« مَن زَارَ قَبْرِي وَجَبَتْ لَهُ شَفَاعَتِي »

« man zâra qabrî wajabat lahou chafâ`atî »

« Celui qui visite ma tombe bénéficiera de mon intercession »

Les pèlerins qui ont la chance d’effectuer leur Omra ou Hajj, font obligatoirement un séjour à Médine. Là se situe le tombeau du Prophète (sws), site incontournable du petit et du grand pèlerinage. Voici, pour mieux préparer votre séjour les essentiels à savoir sur le tombeau du Prophète à Médine.

tombe-mosquee

1/ idée reçue : Le tombeau du Prophète se situe dans la Mosquée de Médine – FAUX, il se situe dans l’appartement d’Aicha.

Pour éviter tous problèmes lors de la visite de la mosquée du Prophète, il est judicieux de préciser un point important.

La mosquée du Prophète, que les éloges et le salut soient sur lui, ne comporte aucune tombe. Le Prophète a bien été enterré dans sa propre demeure, dans l’appartement de Aïcha, et non a l’intérieur de la mosquée. Il mourut sur ses genoux, et fut enterré sur place, conformément à sa demande.

Cependant, Quand la mosquée a été agrandit à l’époque du Calife Al Walîd, prince des croyants, à la fin du siècle premier de l’hégire, l’appartement du Prophète, que les éloges et le salut soient sur lui, à été introduit dans le plan d’agrandissement de la mosquée. Il devint donc une extension de la Mosquée Sacrée.

Ainsi, le Prophète (sws), et ses deux compagnons, n’ont cessé depuis des siècles de se trouver dans l’appartement d’Aïcha, (qu’Allah l’agréée), et non pas dans la Mosquée même de Médine au sens propre du terme.

Par ailleurs, un mur et une fenêtre séparent le Prophète et ses compagnons de la mosquée sacrée, accentuant bien le fait que les tombeaux se situent dans la demeure d’Aicha, qu’Allah l’agréée, et non pas dans la mosquée Sainte.

2/ Idée reçue : suspicions sur ce que contient le tombeau de Médine :

Le premier point marquant est qu’il est impossible d’obtenir une description détaillée et sur de la tombe du Prophète (sws).

Du fait que ce lieu soit extrêmement sacré pour les peuples musulmans, il n’a jamais fait l’objet d’une quelconque recherche archéologique.

Selon la tradition, le Prophète y serait vivant, en prière, en attendant le jugement dernier. Et il serait accompagné de ses plus fidèles croyant Abou Baker et Omar.

Certains mettent en doute le fait que le Prophète s’y trouve réellement. Il aurait rejoint directement Allah selon certaines histoires.

3/ Où trouver le tombeau du Prophète et comment s’y rendre ?

Le tombeau se trouve a Médine, qui est une ville d’Arabie Saoudite, située dans le Hedjaz.

Médine est la deuxième ville sainte en Islam, après la Mecque bien sur. Et même s’il n’est pas un passage obligatoire du Hajj, énormément de pèlerins venant de la Mecque viennent visiter, comme beaucoup d’autres fidèles et durant toute l’année, le tombeau du Prophète et les mosquées sacrées.

En effet, le tombeau qui a été enterré sur le terrain de sa demeure, se situe à l’est de la ville, plus précisément dans la Masjid al-Nabawi (nommé la Mosquée du Prophète).

Pour s’y rendre il est nécessaire de présenter un certificat de conversion à l’Islam pour toute personne convertie qui souhaite pénétrer dans le périmètre sacré, cette demande s’effectue lors de la demande de visa hajj ou Omra au Consulat d’Arabie saoudite à Paris.

4/ Quelles sont les invocations et prières à connaitre pour cette rencontre spirituelle ?

Les différents courants de l’Islam ont souvent des interprétations totalement différentes par rapport au comportement à tenir concernant ce monument sacré. Selon certains, la tombe du Prophète est un lieu sacré, où les croyants doivent au mieux et conformément à la tradition aller prier et présenter leurs respects à leur Guide. Pour d’autres, paradoxalement, ce tombeau est source d’idolâtrie : rendre hommage au Prophète serait vénérer une idole, et ferait détourner le croyant de la prière uniquement destinée à Allah.
Cependant, visiter la tombe du prophète obéit à un rituel précis, les règles de la bienséance de la visite à Médine pour un visiteur sont les suivantes:

 

– Formuler la ferme et pure intention de visiter la tombe du Messager.

– Effectuer toute action recommandable (prière, do’a…) pour que cette visite vous rapproche le plus d’Allah le miséricordieux.

– Augmenter les demandes de bénédictions et les salutations sur le Messager à n’importe quel endroit de la ville sainte.

– Il doit exécuter la grande ablution (Ghusl) avant l’entrée à Medina et mettre ses vêtements les plus propres. Il doit visualiser dans son cœur l’honneur de Medina, la meilleure place dans le monde après la Mecque.

– Le pèlerin doit s’habituer au sentiment de la grandeur du Messager d’Allah ; son cœur doit être plein de sa présence, comme s’il le voyait.

– Lorsqu’il parvient à la porte de sa mosquée, il doit dire ce qu’il dit en entrant à la Mecque, et doit entrer de son pied droit et sortir de son pied gauche, comme pour toute mosquée. Lorsqu’il s’approche du Rada, qui est l’espace compris entre la tombe du Prophète et sa chaire, il prie tahiyyat Al-Masjid (la prière de salutation de la Mosquée).

– Après avoir prier tout en étant reconnaissant à Allah pour cette générosité et en lui demandant l’achèvement de sa mission et l’acceptation de sa visite, il doit faire face au mur de la tombe sainte, avec la Qibla derrière lui, visant la partie inférieure du mur de la tombe, baissant son regard figé dans un état de crainte révérencielle, vidant son cœur des soucis temporels et se concentrant sur la nature respectueuse de son état et le statut de celui dont il est en présence . Alors il donne des salutations d’une voix ni trop forte, ni trop douce, mais modérée et dit la chose suivante :

« As-Salamu `alayka ya Rasul Allah »

« Paix sur toi O Messager d’Allah. »
5/ Ce qu’il est indésirable ou interdit de faire durant cette visite sacrée :

 

Il est interdit de tourner autour de la tombe du Prophète, il est en effet reprochable de s’approcher si près de la tombe.

Il ne doit pas non plus emporter avec lui de poteries faites du sol et les pierres du Haram de Medina, ni autres ustensiles faits de cela.

S’il veut par la suite quitter Madina ou bien retourner à son pays ou autres pays, il est conseillé de dire adieu au Masjid de façon à exécuter deux rak`a et en faisant des do’a.

Il n’est pas autorisé d’essuyer ses mains ni sur les murs de la chambre prophétique ni sur les grillages. Car cela peut-être vu comme une innovation qui ouvre une porte à l’association, cela est donc fortement déconseillé.

Il n’est pas permis non plus d’implorer le secours du Prophète ni de lui demander quoi que ce soit ; des pratiques qui relèvent de la grande association (nommé shirk akbar).

6/ Les bienfaits de cette visite :

« Il est fortement recommandé (moustahab) de visiter la tombe du Messager de Allah (sws) conformément au Prophète (sws) qui a dit : Celui qui visite ma tombe bénéficiera de mon intercession »

Il existe plusieurs hadiths confirmant que la visite de la tombe du Prophète (sws) est quelque chose de recommandé, conseillé et de fortement bénéfique pour notre bien être intérieur, que le visiteur fasse partie des gens de Médine ou non, qu’il soit venu à l’occasion du pèlerinage ou non.

Il est prescris de visiter la mosquée du Prophète soit avant soit après le Hadj.

D’après el Bukhârî et Muslim, selon Abû Huraïra, le Messager d’Allah a dit : « Une prière dans ma mosquée vaut mieux que mille prières n’importe où ailleurs en dehors de la Mosquée sacrée.» Rapporté par el Bukhârî (1190), Muslim (1394), ibn Mâja (1404), Ahmed (2/101).
Selon ibn ‘Omar, le Prophète affirme : « Une prière dans ma mosquée est meilleure que mille prières n’importe où ailleurs en dehors de la Mosquée sacrée. » Rapporté par Muslim (1395) et ibn Mâja (1404).
Selon ‘Abd Allah ibn e-Zubaïr, le Messager d’Allah affirme : « Une prière dans ma mosquée est meilleure que mille prières n’importe où ailleurs en dehors de la Mosquée sacrée. Et une prière dans la Mosquée sacrée vaut mieux que cent prières dans ma mosquée.» Rapporté par Ahmed, ibn Khuzaïma, et ibn Hibbân.
Selon Jâbir, le Messager d’Allah déclare : « Une prière dans ma mosquée est meilleure que mille prières n’importe où ailleurs en dehors de la Mosquée sacrée. Et une prière dans la Mosquée sacrée est meilleure que cent mille prières n’importe où ailleurs.» Rapporté par Ahmed, et ibn Mâja.
Et il existe d’autres nombreux hadiths allant en ce sens.

Vous en dites quoi?

commentaires