Un enfant de 4 ans sort du coma pour dire ces 4 mots à sa mère avant de mourir. Ce qu’il lui dit la laisse en larme..

667

Bien qu’ils ne représentent pas un grand pourcentage de l’ensemble des cas de cancers, les cancers pédiatriques ont toutefois un taux de survie plus bas. En effet, dans les pays en voie de développement, moins d’un enfant sur deux survit. La perte d’un enfant des suites d’un cancer n’est jamais facile à vivre par les parents. Ruth Scully, une maman qui a perdu son enfant âgé de 4 ans, peut en témoigner.


Les cancers des enfants sont différents de ceux des adultes, au niveau des symptômes, des traitements mais aussi sur le plan du taux de survie. On parle de cancer pédiatrique, quand celui-ci apparait avant 14 ans.
Les cancers les plus courants qui touchent les enfants sont : la leucémie, les tumeurs du système nerveux, les tumeurs des os, les lymphomes ou encore le cancer des reins.

 

Le dépistage précoce est la clé pour une guérison totale d’un cancer, notamment chez les enfants. Ainsi, les parents doivent faire très attention aux signes et symptômes qui peuvent annoncer un cancer et dont les plus fréquents sont :

Des maux de tête récurrents
Des nausées
La perte d’énergie
La perte de poids
La fièvre prolongée
Quand le cancer n’est pas diagnostiqué à temps, les chances de guérison sont évidemment moindres, ce qui peut avoir des conséquences fatales. Le cancer des enfants cause près de 160 000 morts par an dans le monde.

Le décès d’un enfant des suites d’un cancer est toujours une rude épreuve pour les parents. Ceci Ruth Scully l’a bien connu.

Parti trop tôt :
Ruth Scully est la maman du petit Nolan. L’enfants souffrait d’un type de cancer très rare et a succombé à la maladie après quelques années de combat.
La maman n’a pas découvert la maladie de son enfant dès le début. Le petit souffrait souvent de congestion nasale, ce qui l’empêchait de respirer normalement et de bien dormir la nuit. Les parents l’ont donc emmené chez le médecin, qui a diagnostiqué une infection du sinus et lui a prescrit des antibiotiques et d’autres médicaments.

Mais le traitement suivi n’a pas été efficace. Nolan était toujours aussi malade et était obligé de voir un spécialiste. Ce dernier a remarqué que les végétations adénoïdes étaient enflées et qu’il devait faire une opération pour faire une ablation de ces organes. Quand les végétations adénoïdes enlevées ont été testées, les résultats ont révélé que Nolan souffrait du rhabdomyosarcome, une tumeur qui se développe au niveau des cavités céphaliques, mais peuvent aussi être musculaires et toucher les membres.

Un enfant de 4 ans sort du coma pour dire ces 4 mots à sa mère avant de mourir

La vie de Nolan a complètement changé depuis. Le petit devait suivre des traitements complets de radiothérapie et chimiothérapie et faisait souvent des tests. Nolan a passé des moments très difficiles, et était très proche de sa maman durant toute la période de traitement. En février 2017, le petit a succombé à la maladie. Le médecin qui le traitait avait informé ses parents qu’il n’y avait plus grand-chose à faire et que les traitements n’avaient plus aucun effet.

Un enfant de 4 ans sort du coma pour dire ces 4 mots à sa mère avant de mourir

Quand Nolan a su qu’il n’avait plus besoin de se battre, il était content, mais un peu triste car il ne voulait pas décevoir sa mère. Celle-ci l’a rassuré en lui disant que le seul moyen pour elle de le protéger est qu’il aille au paradis. Nolan a accepté l’idée et s’est dit qu’il allait jouer là-bas, en attendant qu’elle le rejoigne.

Un enfant de 4 ans sort du coma pour dire ces 4 mots à sa mère avant de mourir
Les parents étaient donc prêts à accueillir leur enfant chez eux pendant ses derniers jours. Une fois installé, Ruth a voulu prendre une douche. Elle a demandé à son fils si elle pouvait le laisser quelques minutes. Quand elle est revenue, on lui a annoncé que son fils dormait profondément et que le niveau d’oxygène avait fortement baissé.

Elle s’est mise à côté de lui et comme par miracle, Nolan s’est réveillé. Il a regardé sa maman, lui a souris et lui a dit ‘ je t’aime maman’.
Sa mort était très difficile pour ses parents et surtout pour sa mère, qui ne le quittait pas une seconde. Elle raconte que même quand elle prenait sa douche, Nolan avait l’habitude de venir s’allonger sur le tapis de la salle de bain et l’attendre.

Elle a d’ailleurs publié sur Facebook un message émouvant : ‘ Maintenant j’ai peur de prendre ma douche avec un tapis vide, où avant un petit garçon avait l’habitude de s’allonger en attendant que sa mère finisse’.

Un enfant de 4 ans sort du coma pour dire ces 4 mots à sa mère avant de mourir

Cette expérience était certainement des plus difficiles pour Ruth, mais au moins son petit lui a laissé tout son amour et l’un des plus beaux souvenirs.

Source: santeplusmag.com

Vous en dites quoi?

commentaires