Selon notre Prophète (paix et bénédiction sur lui) le Satan touche tout nouveau-née, voici comment y remédier

555

Ca y est, Bébé muslim est arrivé! Vous voila avec un p’tit bout de chou, une vie précieuse a éduquer selon les recommandations de notre Seigneur!

Le Prophète (Paix et bénédiction soit sur lui) nous a dit que « Satan touche tout nouveau-née ».
Il a ajouté: « A l’exception de Marie et de son fils Jésus ». Pourquoi ? Il dit « Parce que sa mère à demandé à Allah de la protéger ».
Elle dit « Seigneur, je la place, ainsi que sa descendance, sous Ta protection contre le Diable le banni ».

Dès la naissance, il est primordial pour nous d’appliquer les règles de la Sunna pour que Bébé soit pret à démarrer sa vie dans les règles de l’islam, pret à devenir un pieux serviteur d’Allah, et pour le protéger de Shaytan!

1. Dès sa sortie du ventre, il est conseillé de dire l’adhan dans l’oreille du nourrisson, ceci afin que les premiers mots qu’il entende soit l’appel envers Allah azza wa jal. Mais attention, la chaine de hadith est faible, ainsi il ne faut pas considérer que cela fait parti de la Sunna, c’est juste une recommandation, ainsi il n’y a pas de mal a le faire, et pas de mal à ne pas le faire!

2. Ensuite, il convient de faire al-Tahnik. Ceci est une Sunna authentique,

‘Aicha رضي الله عنها rapporte :

« On amenait auprès du Messager d’Allah صلى الله عليه و سلم les enfants auxquels il implorait pour eux la bénédiction, et leur effectuait le Tahnik. »

Pour effectuer al-Tahnik, il faut pré-macher une datte, en déposer un petit peu sur son doigt et frotter le palais du nouveau-né avec.

3. Le choix du prénom en islam doit correspondre à certaines règles :

-ce ne doit pas être un prénom qui portera préjudice à l’enfant ou qui sera ridicule

-on ne doit pas appeler son enfant par l’appelation « serviteur de » suivi d’un autre nom que de ceux d’Allah (abd an-Nabi, abd al-Kaba etc)

-il est interdit d’utiliser les noms propres a Allah tels que ar Rahman, al Khaliq, qui lui sont voués exclusivement. En revanche, on peut utiliser Karim ou Hakim, sans l’article « al »

-il est déconseillé de donner les prénoms des Anges, tels que Jibril, Malik

-il est demandé d’appeler son enfant par les noms des prophetes ou des gens de bien

– il n’y a pas de mal a donner a son enfant un prénom non musulman, toutefois il faut qu’il ait une bonne signification, et il est quand même recommandé d’utiliser un prénom musulman

-le prophète aleyhi salat wa salam a dit : « Les noms les plus aimés d’Allah sont Abd Allah et Abd Arrahman » rapporté par Mouslim

4. Lorsque la famille en a les moyens, elle se doit de faire al ‘Aqiqa le 7eme jour : la Sunna demande d’égorger un mouton si c’est une petite fille, et 2 moutons si c’est un garçon!

D’après Samoura Ibn Joundounb, le Prophète (salât ‘alayhi wa salam) a dit :

« Tout nouveau né est redevable (littéralement : donné en gagae contre) d’un sacrifice d’une bête (‘aqîqa) qui doit être accompli pour lui au 7° jour au cours duquel on lui rase également la tête, et on lui donne un nom ».

Rapporté par Ahmad, Abû Dâwûd, At.Tirmidhî, An.nasâi, Ibn Mâja, Ad.Dârimî, Al Hâkim. Authentifié par At.Tirmidhû, Al Hâkim et ‘Abdal Haqq Al Ichbayli.

Le Prophète (salat alayhi wa salam) a dit dans le hadîth(Selon Salmân Ibn ‘Amir) :

« Pour chaque nouveau né il faut une ‘aqîqa. Versez pour lui du sang (sacrifice) et éloignez le mal de lui ».

rapporté par Al Bukhârî et Abû Dâwûd.

5. Toujours le 7eme jour, la Sunna nous demande de raser les cheveux du petit garcon et de donner leur poids en aumone. Au contraire, pour la fille, les savants déclarent cette pratique makrouh (déconseillée)

Rapporté par at-Tirmidhi (1439) selon lequel Ali ibn Abi Talib (P.A.a) a dit : « En baptisant Hassan, le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) a fait égorger un mouton et dit : ô Fatima ! Rase-lui la tête et fais une aumône constituée d’une quantité d’argent, d’un poids égale à celui des cheveux rasés » (déclaré « beau » par Al-Albani dans Sahih d’at-Tirmidhi, 1226

6. Dernier point, il est reconnu que la chaine de transmission du hadith sur la circoncision le 7eme jour est faible.

‘Abou Sa`îd Al-Mâlînî nous a informé qu’Abou ‘Ahmad ibn `Oday Al-Hâfiz a rapporté selon Al-Hassan ibn Soufyân selon Mohammad ibn Al-Moutawakkil selon Al-Walîd ibn Mouslim selon Zouhayr ibn Mohammad Al-Makkî selon Mohammad ibn Al-Mounkadir que Djâbir a dit :

« Le Messager d’Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a égorgé une offrande (Al `Aqîqa) à la naissance d’Al-Hassan et Al-Housayn et il les a circoncis, le septième jour.  »

Ainsi, la circoncision doit etre effectuée mais le faire au 7eme jour n’est pas à considérer comme étant Sunna etant donné que ce hadith est incertain, elle devient obligatoire à la puberté.

Qu’Allah me pardonne si j’ai fais une erreur

Allahu a3lem

Source : bebemuslim.fr

Vous en dites quoi?

commentaires