Voici comment cette fille de 15 ans a été piégée sur Facebook, ensuite brutalement violée et assassinée

1289

On parle souvent du vol d’identité, du chantage sexuel et d’escroquerie financière sur internet. Un autre danger voit le jour et se répand de plus en plus, c’est les rencontres en ligne qui finissent par un viol, un assassinat ou une agression. Telle était l’histoire de cette jeune adolescente qui a été victime d’un prédateur en ligne qui a fini par la violer et l’assassiner. Ses parents envoient un message fort à travers une vidéo pour mettre en alerte les autres parents et les enfants sur les dangers des rencontres en ligne.


La soi-disant romance a commencé de façon anodine. Le 31 octobre 2015, Kayleigh Haywood, âgée de 15 ans, a été contactée par hasard par Luke Harlow sur Facebook, un homme qu’elle ne connaissait pas. Il était affectueux, amusant et charmant. Il était mature et différent de tous les garçons qu’elle avait connus avant. Il était attentionné et Kayleigh s’est rapidement attachée à lui.
Harlow était un passionné de film d’horreur. Son fantasme était de martyriser les jeunes filles, qu’il piège sur internet, jusqu’à la mort. Le prédateur n’hésitait pas à aborder des adolescentes sur Facebook, il les charmait ensuite les invitait chez lui pour les violer et les assassiner.
Voici comment cette fille de 15 ans a été piégée sur Facebook
Quinze jours plus tard, Kayleigh a été brutalement violée et assassinée.
Après deux semaines de messages virtuels, Kayleigh se retrouve amoureuse du prédateur qu’elle n’avait jamais rencontré. Quand il l’invite à venir chez lui, elle n’a pas hésité une seconde. Elle raconte à ses parents qu’elle va passer la nuit chez une amie. Ces derniers la croient et la déposent en voiture devant la maison de la copine.
Après l’avoir soûlée et l’avoir sexuellement agressée, il l’a emmenée chez son voisin. Stephen Beadman, un jardinier paysagiste, qui a également violé et assassiné Kayleigh dans un champ près de sa propriété.
Kayleigh a essayé de se défendre et repousser Beadman, mais en vain ! L’agresseur était plus fort, et la jeune fille en a perdu la vie !
Voici comment cette fille de 15 ans a été piégée sur Facebook
Harlow a été condamné à 12 ans de prison et Beadman a été condamné à 35 ans, mais cette peine ne peut jamais rendre leur fille aux parents malheureux.
Les parents au cœur brisé ont décidé de lancer l’histoire de leur fille sous forme de film, afin d’alerter les adolescents et les parents sur les risques que représentent les rencontres virtuelles.
A travers le court métrage, ces parents souhaitent passer un message sur la menace que représente internet pour les plus jeunes, et l’importance d’être vigilant par rapport aux fréquentations des enfants sur le net.
Voici comment cette fille de 15 ans a été piégée sur Facebook
Au lancement du film, la mère de Kayleigh, Stephanie Haywood, a partagé un message puissant :
Nous ne verrons plus jamais notre belle fille Kayleigh.
Nous ne serons pas en mesure de la câliner, de prendre soin d’elle ou de la protéger.
Mon cœur souffre chaque minute, tout comme son père Martin et son frère Kyle, le cœur de nos autres enfants et de tous ceux qui connaissaient et aimaient Kayleigh.
Notre monde a changé pour toujours le jour où Kayleigh a reçu ce message sur Facebook. Mais nous sommes déterminés que Kayleigh continue de vivre dans nos cœurs.
Nous voulons que son histoire puisse protéger d’autres enfants.
Nous voulions que ce film soit diffusé dans tout le pays notamment dans les écoles pour servir d’avertissement aux enfants et aux parents des dangers réels des rencontres sur internet.
Nous voulons que chaque enfant de 11 ans et plus puisse voir ce film, à la fois ici ou à l’étranger.
Seulement 24 heures après que le court métrage de Kayleigh soit sorti, il a été vu par plus d’un million de personnes, et ce nombre a rapidement augmenté.

Source : santeplusmag.com

 

 

Vous en dites quoi?

commentaires