Une publicité pour les soins capillaires met à l’honneur une célèbre blogueuse voilée

258

Une femme voilée, égérie d’une campagne publicitaire vantant les propriétés des soins embellisseurs de cheveux ? Oui, c’est possible pour l’industrie de la beauté qui ne voit là rien d’antinomique, ni d’incongru, et encore moins une reddition devant « l’islamisation » de la société !

En ces temps troublés par les farouches croisades anti-voile et la déshumanisation de celles qui l’arborent, au point d’oublier que ce sont des femmes comme les autres, soucieuses de la bonne santé de leur chevelure comme la plupart de leurs congénères, la nouvelle publicité britannique de L’Oréal Paris célèbre la diversité envers et contre tout, en mettant en valeur différents types de cheveux, même ceux que l’on ne voit pas.

Pour cette grande première en matière de soins capillaires, c’est à Amena Khan, une blogueuse beauté qui a le vent en poupe de l’autre côté de la Manche, qu’est revenu l’insigne honneur d’incarner l’inclusion selon le géant des cosmétiques, au milieu d’un casting chevelu où elle fait sensation, sous son voile.

 

Enthousiaste et fière à la fois d’avoir été choisie pour louer les vertus de la gamme de produits Elvive World of Care, conçue pour des cheveux exigeants, le nouveau visage de l’Oréal profite d’être sous les feux des projecteurs pour battre en brèche les préjugés tenaces accolés aux femmes dont la chevelure ne s’expose pas aux yeux de tous.

« Ce n’est pas parce que l’on ne montre pas ses cheveux, que l’on ne prend pas soin d’eux ! », s’exclame-t-elle, renchérissant : « Dès que je retire mon voile, je veille à entretenir ma chevelure pour la rendre plus radieuse. N’est-ce pas ce que nous souhaitons toutes ? ».

Difficile de ne pas être d’accord avec Amena Khan sur ce point, sauf, bien sûr, si l’on appartient à la catégorie de ceux qui hurlent avec les loups et ont le poil hérissé par des cheveux qui se dérobent aux regards….

 

Le Clip Elvive avec, pour la première fois à l’écran, sa nouvelle égérie voilée

Source: oumma.com

 

Vous en dites quoi?

commentaires