Quiconque récite cette sourate chaque nuit, ne connaîtra jamais la nécessité, la pauvreté

774

Cette sourate comprend 96 versets. Les mérites de la lecture de cette sourate sont mentionnés par les traditions authentiques suivantes.

Avu de ses effets bénéfiques, il est bon de réciter cette sourate le plus souvent possible. Elle accorde, par la volonté d’Allah, qu’Il soit exalté, à la fois richesse matérielle et spirituelle. : « Celui qui récite chaque nuit la sourate de l’Evénement n’aura pas à craindre la pauvreté. » hadithC’est la sourate 56. Elle comprend 96 versets. Les mérites de la lecture de cette sourate sont mentionnés par les traditions authentiques suivantes. Avu de ses effets bénéfiques, il est bon de réciter cette sourate le plus souvent possible. Elle accorde, par la volonté d’Allah, qu’Il soit exalté, à la fois richesse matérielle et spirituelle. : « Celui qui récite chaque nuit la sourate de l’Evénement n’aura pas à craindre la pauvreté. » hadith
Accueil Accueil    Envoyer à un ami Envoyer à un ami    Version imprimable Version imprimable    Partager Partager
Quiconque récite la sourate al-Waqi‘a chaque nuit, ne connaîtra jamais la nécessité, la pauvreté
« Quiconque lit cette  sourate chaque nuit ne connaîtra jamais le dénuement, et quiconque la lit chaque nuit avant de dormir, rencontrera Allah avec un visage pareil à la pleine lune. De         même quiconque désire ardemment le Paradis et sa qualité, qu’il lise cette sourate.» Ibn Abbas, (qu’Allah l’agrée) a dit): « Le messager d’Allah, Bénédictions et salut sur lui, a dit : « Quiconque récite  la sourate al-Waqi‘a chaque nuit, ne connaîtra jamais la nécessité, la pauvreté. » Anas Ibn Malik a dit : « Le Messager d’Allah, Bénédictions et salut sur lui, a dit: « Apprenez la sourate al-Waqi‘a à vos épouses. Elle est la sourate de la richesse ». Masruq,( Qu’Allah l’agrée) disciple d’un compagnon, a dit : «Quiconque souhaite connaître les nouvelles des générations anciennes et récentes, celles des gens du Paradis et de l’enfer, celles des gens de ce bas-monde ou de l’ultime demeure, récite la sourate al-Waqi‘a». Abd Allah Ibn Wahb rapporte qu’Ibn Mas‘ud a dit : « J’ entendis le Messager d’Allah , Bénédictions et salut sur lui, dire : « Quiconque récite, chaque nuit, la sourate al-Waqi‘a ne connaîtra jamais la nécessité». Ahmad rapporte que Jabir Ibn Samura a dit : « Le Messager d’Allah, Bénédictions et salut sur lui, accomplissait ses prières comme vous les accomplissez. […]. Lors de la prière de l’Aube, il récitait la sourate al-Waqi‘a et les autres sourates semblables. » Abu Abd Allah rapporte : « Quiconque récite, la veille de vendredi, la sourate al-Waqi‘a, Allah, ainsi que tous les hommes, l’aimeront. Dans ce bas-monde, il ne connaîtra nulle nécessité, nulle pauvreté et nul fléau ». Ja‘far al-Sadiq,(qu’Allah l’agrée) a dit : « Les bienfaits de sourate al-Waqi‘a sont illimités. Si on la récitait auprès d’un mort, ses péchés seront pardonnés. Si on la récitait       auprès d’un agonisant, Allah facilitera la sortie de son âme ».   D’après un récit, un jour ‘Othman Ibn Affan a rendu visite à ‘Abdullãh Ibn Mas’ûd, lors sa maladie qui l’emporta. Il lui demanda alors: – De quoi souffres-tu? – De mes péchés, répondit ‘Abdullãh. – Qu’est-ce que tu désires?, demanda encore ‘Othmãn. – La Miséricorde de mon Seigneur – Ne veux-tu pas que je fasse venir un médecin pour toi? – C’est le médecin qui m’a rendu malade. – Ne veux-tu pas que j’ordonne qu’on t’apporte une allocation? – Tu ne m’as pas accordé une allocation lorsque j’en avais besoin. Tu veux maintenant m’en accorder une alors qu’elle ne me sert plus à rien! – Garde-la pour tes filles, insista ‘Othmãn. – Elles n’en auront pas besoin, elles non plus, car je leur ai ordonné de réciter la sourate Al Waqi’a car j’ai entendu du prophète cette recommandation :«Quiconque récite la sourate al Waqi’a chaque nuit ne connaîtra jamais le dénuement».   C’est d’ailleurs pour cette raison que cette sourate a été dénommée, selon un hadith, la Sourate de la Richesse (Sourate Al-Ghina).
Source : seneweb blog

Vous en dites quoi?

commentaires