Que dit l’Islam sur l’adultère et la fornication

325

L’adultère est un fléau qui brise les couples, une gangrène qui ronge inexorablement notre société.

L’adultère et la fornication sont désignés par le terme « zinâ ». et comme nous le savons, la « zinâ » est strictement interdite en Islam, elle est considérée comme un péché capital.

Allah dit à ce sujet dans le Coran :

Ne vous approchez pas de la fornication. C’est une abomination et une voie pleine d’embûches ». (Verset 32 / Sourate 17)

Dans ce verset, Allah n’interdit pas seulement la fornication, mais il interdit même de s’en approcher. Pourquoi ? Hormis les raisons énumérées plus haut, les deux principales raisons sont les suivantes :

La « zinâ » fait disparaître la pudeur, une notion indispensable en Islam mais aussi pour toute société digne de ce nom. Elle porte atteinte à la dignité humaine, qui souhaiterait que sa fille, sa sœur, sa mère ou un membre de sa famille s’adonne à la « zinâ » ?

Ensuite, la fornication et l’adultère sont un grave péché, ils sont un danger pour la pureté des relations filiales. L’Islam réprouve évidemment ce type de comportement, il suffit pour cela de se pencher sur les hadiths qui parlent de ce sujet. Ibn Abbâs (qu’Allah soit satisfait de lui) rapporte que s’adressant aux jeunes, le Messager d’Allah (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit :

Ô jeunes de Quraïch, gardez votre chasteté et ne commettez point l’adultère, car quiconque restera chaste sera admis au Paradis. (Rapporté par Al-Bayhaqi et Al-Hakim qui le déclarent conforme aux critères d’authenticité appliqués par les deux imams Bukhârî et Muslim).

Le Prophète (sallallâhou alayhi wa sallam) a encore dit :

Lorsque le musulman commet l’adultère, il n’est plus croyant, au moment où il l’a commis ! (Rapporté par Bukhârî, Muslim, Abou Dawoud et Nassa-i d’après Abou Hurayra)

Le Messager d’Allah (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit aussi :

Lorsque le croyant fornique, la foi le quitte et elle est comme un petit nuage au-dessus de sa tête. Lorsqu’il cesse et se repent, la foi lui revient ! (Rapporté par Abou Dawoud, Tirmidhi et Al Baïhaqi d’après Abou Hurayra)

Dans un autre hadith, le Prophète (sallallâhou alayhi wa sallam) dit :

Jamais l’adultère n’est apparu au grand jour chez un peuple sans que celui-ci ne soit affligé par la peste et par d’autres maux inconnus de ses ancêtres… (Rapporté par Ibn Majah, Al-Hakim et déclaré authentique par Al-Albani).

Comment s’étonner alors de voir les maladies mortelles se propager dans le monde. Le sida, la syphilis et la gonorrhée, autant de maladies sexuellement transmissibles qui sont une punition d’Allah contre ceux qui s’adonnent à la « zinâ »

Ordonne (Ô Muhammad) aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font. (Sourate 24 : 30)

Source: alnas.fr

Vous en dites quoi?

commentaires