[Ramadan] Assidu, Zombie, Tricheur… Quel est votre profil de jeûneur ?

202

Le début du mois de Ramadan est tout proche ! Bien qu’obligatoire et à effectuer avec une foi intense et une véritable volonté, ce jeûne est vécu d’une façon assez différente selon chacun. Nous avons donc clairement à faire dans notre entourage à différents types de jeûneurs, et vous, à qui correspondez-vous le plus ?

Le Tricheur :

Il a pour habitude de rester éveillé toute la nuit et de se coucher le plus tard possible ; généralement quelque temps après le “shour” pour se réveiller très tard dans la journée. Pour certains, le réveil s’effectue peu de temps avant “l’iftar”

Le Dictateur :

Il fait, pour se mettre en avant, de nombreux « rappels » à son entourage sur des choses qui concernent le Ramadan, mais hélas que sur des choses futiles et souvent sans le moindre sens : « Tu ne dois pas te parfumer pendant que tu jeûnes », « Tu ne dois pas de doucher en pleine journée, car l’eau qui pénètre dans ton corps annule ton jeûne ». Il pense se donner de l’importance et de la crédibilité, mais il ne sait pas que ses amis ont tendance à l’éviter

L’Assidu :

Il est debout très tôt le matin, après son court repos qui a suivit sa prière du « sobh » à la mosquée, et il (ou elle) va travailler toute la journée en se donnant encore plus de mal, car il n’est pas concevable pour lui de jeûner sans avoir donner le meilleur de lui-même.

Le Modulable :

Il (ou elle) fait le Ramadan, mais à sa façon. Il est capable de commencer à jeûner 1h voir 2h après “l’iftar” puisqu’au final, « c’est pas bien grave, on est pas à 1h prés »… En journée il est capable de se rincer plusieurs fois la bouche pour éventuellement en profiter pour boire quelques gorgées d’eau. A la rupture du jeûne, sa seule obsession c’est d’en finir avec cette journée éprouvante pour se retrouver avec ses potes en soirée.

L’Accro :

Il est de mauvaise humeur toute la journée. En effet, il n’a pas l’habitude de se passer de clopes durant toute une journée. Il devient désagréable, grossier et même violent par moment, et pour lui, ce Ramadan qui est censé l’aider à se libérer de cette terrible addiction, est devenu un véritable fardeau puisqu’il ne fait pas le moindre effort. Il est d’ailleurs capable de rompre le jeûne en s’allumant une cigarette…

Le Zombie :

Il a tendance à se transformer pendant tout le mois de Ramadan. Il arrive à peine à parler, à marcher, ou tout simplement à sortir de chez lui. Au travail, son changement de comportement se ressent très nettement, à un tel point que ses collègues lui disent : « Bah vivement que le Ramadan se termine alors ». À l’heure de la rupture du jeûne, il a à peine la force de s’alimenter, il ne mange presque pas, il s’hydrate très abondamment et part vite se recoucher. Le lendemain, rebelotte…

L’Enthousiaste :

Il faut le dire, il s’agit très souvent des femmes, qui ont attendu ce mois avec une très grande impatience. Elles n’ont qu’une seule obsession, concocter de bon petits plats pour le plaisir de leur famille. Elles aiment se retrouver en famille à profiter de ces précieux instants. Elles n’hésitent pas avec leurs amies musulmanes à se soutenir, en évoquant les bienfaits du jeûne et à partager de nombreux rappels sur la religion.

Si vous faites partie de l’une de ses catégories faites-le nous savoir. Si aucun de ces descriptifs ne vous correspondent, comment vous caractériseriez-vous ?

Source : https://www.alnas.fr/actualite/communaute/ramadan-assidu-zombie-tricheur-chacun-son-style

Vous en dites quoi?

commentaires