Elle ne se rend compte du bienfait qu’Allah lui a accordé…

315

1/ Nouveau jour sur terre
Elle se lève le matin. Elle ne prend pas soin de faire ses invocations, de remercier son Seigneur qui lui a permis de se réveiller. Pour elle, c’est juste normal, tel un automatisme, une habitude.


Elle ne se rend compte du bienfait qu’Allah lui a accordé de pouvoir se réveiller…

Nous sommes au matin et la Royauté appartient à Allah. Louange à Allah. Il n’y a pas de divinité en dehors d’Allah, l’Unique sans associé. A Lui la Royauté et la Louange. Il est puissant sur toute chose. Seigneur, je Te demande le bien de cette journée et le bien qui vient après elle, et je me refugie auprès de Toi contre le mal de cette journée et le mal qui vient après elle. Seigneur, je me refugie auprès de Toi contre la paresse et les maux de la vieillesse, Seigneur je me refugie auprès de Toi contre le châtiment du feu et le châtiment de la tombe.

2/ Salat Fajr
Elle ne prend pas la peine de mettre son réveil pour al fajr. Elle n’a aucune intention de se lever. Pourtant elle sait que c’est une obligation. Mais cela lui importe peu. Elle dit qu’elle est fatiguée. Qu’elle a maintes et maintes choses à faire. Ça, c’est son prétexte. Et elle se cache derrière celui-ci. Elle n’a aucune once de culpabilité. Et pourtant elle sait les choses.
Elle ne se rend compte du bienfait qu’Allah lui a accordé en lui permettant d’avoir le discernement…

D’après Abi Moussa Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui prie les deux fraîcheurs (*) rentre dans le paradis».
(Rapporté par Bukhari dans son Sahih n°574 et Muslim dans son Sahih n°635)
(*) c’est-à-dire la prière du sobh et celle du asr

3/ Perte du temps…
Elle a une matinée entière qui s’offre à elle, où elle peut étudier, apprendre, et comprendre sa religion. Une matinée qu’Allah lui a donné. A elle.
Mais elle préfère s’éterniser au téléphone avec ses amies. SMS, jeux en ligne. Regarder cette maudite télévision. Elle s’ennuie dit-elle.
La matinée est maintenant passée. Ses œuvres sont désormais notées. Et pourtant, elle n’a pas profité de ce qui lui a été donné. Elle ne connaît pas sa religion. Ni son Seigneur.
Elle ne se rend compte du bienfait qu’Allah lui a accordé en lui permettant d’avoir du temps libre pour apprendre sa religion…

« Celui qui emprunte un chemin pour chercher à apprendre, Allah lui en facilitera une voie au Paradis. »
Rapporté par Muslim

4/ Gaspillage
Elle prépare le repas. Mais se plaint car c’est usant. Elle passe à table. Fait à peine ses invocations avant de manger. Tri sélectif dans sa nourriture. Et gaspille.
Elle ne se rend compte du bienfait qu’Allah lui a accordé en lui permettant d’avoir à manger dans son assiette…

« Et ne gaspille pas indûment, car les gaspilleurs sont les frères des démons ; et le Démon est très ingrat envers son Seigneur. »
(Sourate 17. 26/27).

5/ 5 prières obligatoires
Elle sait qu’il y a cinq prières obligatoires quotidiennes. Elle les prie. Mais jamais aux heures prescrites. Elle se dit que cela n’est pas si grave que ça, puisqu’elle prie ces cinq prières. Même si l’une empiète sur l’autre, pour elle, elle les fait, et c’est le principal.
Elle ne se rend compte du bienfait qu’Allah lui a accordé en lui donnant les capacités à pouvoir prier…

« La prière est certes, pour les croyants, une prescription à des heures déterminées. »
[ Sourate 4 An-Nissa  » Les femmes  » Verset 103 ]

6/ Le mariage, le moitié de la religion
Elle est mariée. A un homme formidable, pieux, au bon comportement. Il ne la bat pas, il ne lui manque pas de respect, il lui accorde tous ses droits. Quant à elle, elle ne respecte ni devoir, ni engagement, ni promesse. Mais cela lui importe peu, ils sont mariés depuis 10 ans, et au bout de 10 ans c’est forcément comme ça pense t-elle.
Elle ne se rend compte du bienfait qu’Allah lui a accordé en lui donnant un époux pieux…

« ceux qui disent : “Seigneur, fais que nos épouses et nos enfants soient pour nous une source de bonheur ! Daigne faire de nous des modèles de piété pour ceux qui craignent le Seigneur” » (Coran 25/74)

7/ Avoir des enfants
Elle a des enfants. De magnifiques enfants. Pour elle c’est simplement normal. Mais elle s’en lasse. Les traite d’une mauvaise manière. Les délaisse. Ne s’occupe pas d’eux. Ils l’agacent au plus profond d’elle-même, et peu importe ce qui pourrait leur arriver, cela lui serait complètement égal. Elle ne les éduque pas. Elle ne prend d’eux que leurs devoirs, tout en oubliant leurs droits.
Elle ne se rend compte du bienfait qu’Allah lui a accordé en lui permettant de donner la vie…

« À Allah appartient la royauté des cieux et de la terre. Il crée ce qu’Il veut. Il fait don de filles à qui Il veut, et don de garçons à qui Il veut, ou bien Il donne à la fois garçons et filles ; et Il rend stérile qui Il veut. Il est certes Omniscient et Omnipotent. » (Coran 42/49-50).

Loading...

8/ Pudique, oui mais…
Elle est pudique. Elle porte le sitar. Elle se dit Louange à Allah je suis vêtue selon Ses prescriptions. Mais au fond d’elle, elle n’en ressent nullement l’envie. Nullement le besoin. Elle fait simplement cela parce que se voiler est une obligation. Et puis, elle est tellement bien perçue dans sa ville qu’il faut qu’elle maintienne cette image.
Elle ne se rend compte du bienfait qu’Allah lui a accordé en préservant sa beauté…

{ Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qu’en paraît et qu’elles rabattent leurs voiles sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris ou à leurs pères ou à leurs frères ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs maris, ou aux femmes musulmanes ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, Ô croyants ! afin que vous récoltiez le succès } [Sourate 24 – Verset 31 ]

9/ Des dépenses futiles et aucune utile
Elle a de l’argent. Beaucoup d’argent. Elle le dépense au quotidien. Mais pas dans les choses que Allah souhaite. Elle dépense son argent dans le maquillage, le shopping, les restaurants… Lorsqu’on lui parle de zakat, le mot, elle le connait. Le geste, non. Elle ne donne jamais aux pauvres. A ceux qui sont dans le besoin. Quand Allah lui demande une fois par an de donner sa zakat, elle ne le fait pas.
Elle ne se rend compte du bienfait qu’Allah lui a accordé en lui donnant une richesse financière…

D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« Celui qui ne verse pas la zakat sera dans le feu le jour du jugement»
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5807)

10/ En vouloir plus, toujours plus…
Elle vit dans une maison. Une grande maison. Avec un grand jardin. D’apparence, Elle n’a besoin de rien. Mais pour elle, si, elle a besoin : d’une piscine. D’un sauna et hammam privé. D’une salle de sport aussi.
Elle en a beaucoup mais en veut encore et toujours plus.
Elle ne se rend compte du bienfait qu’Allah lui a accordé en lui donnant un toit sur sa tête…

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« Regardez ceux qui sont au dessous de vous et ne regardez pas ceux qui sont au dessus de vous ceci afin que vous ne minimisiez pas les bienfaits d’Allah sur vous ».
(Rapporté par Muslim dans son Sahih n°2963)

11/ Elle ne jeûne que pour avoir faim
Elle jeûne.
Elle jeûne le mois de ramadan. Mais cela lui est lourd et pénible. Le matin elle a simplement hâte d’être au soir pour pouvoir manger.
Elle ne se rend compte du bienfait qu’Allah lui a accordé en lui donnant la possibilité de se purifier…

D’après Hafsa (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui n’a pas eu l’intention de jeûner avant l’aube il n’y a pas de jeûne pour lui ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sunan n°2454 et authentifié par cheikh Albani dans sa correction de Sunan Abi Daoud)

12/ Elle ne connaît pas les bienfaits de la maladie
Elle a la santé. Elle n’a Jamais eu de maladie grave. Elle Marche avec ses deux jambes. Utilise ses deux bras. Sa tête et son corps. Elle a la santé oui. Mais quand un mal de tête l’atteint, c’est le monde qui lui tombe dessus et elle se demande pourquoi elle et pas une autre.
Elle ne se rend compte du bienfait qu’Allah lui a accordé en lui donnant la santé, et la maladie…

Al Hakim a rapporté dans sahih un hadith élevé d’après ibn ‘Abbas dans lequel le Prophète (Sallã Llãhu `alayhi wa sallam) a dit :
» Profite de cinq choses avant ( que tu ne sois supris par ) cinq autres : ta jeunesse avant ta vieillesse,ta santé avant ta maladie,ta richesse avant ta pauvreté,ton loisir avant ton occupation et ta vie avant ta mort. »

Elle fait ses cinq prières par jour.
Elle jeune son mois de ramadan.
Elle est mariée.
Elle a des enfants.
Elle a de l’argent.
Elle a une maison.
Elle se vêtît pudiquement.
Elle est en bonne santé…
En bonne santé me direz vous?
En bonne santé d’apparence oui.
Mais elle est malade du cœur.
Parce qu’elle a fermé son cœur à son Seigneur…
Elle ne se rend compte du bienfait qu’Allah lui a accordé en lui permettant d’être musulmane…

Il lui donne tout,
Elle ne Lui donne rien.

Elle baigne dans l’ingratitude absolue. Et ne s’en rend même pas compte.
Elle y baigne tellement bien qu’elle finira par s’y noyer…

Vous en dites quoi?

commentaires