Le chat n’est pas très estimé dans la religion chrétienne. C’est un grand absent de la Bible.
Le chat était mal aimé par l’Eglise Catholique et particulièrement l’Inquisition qui le considérait comme un suppôt du Diable, a fortiori s’il était noir. On faisait bruler sur le bucher les chats avec leurs propriétaires, accusés de sorcellerie.
Il fut juste toléré chez les moines du Moyen Age, pour protéger des rongeurs les livres des bibliothèques.

captionTopflood

Par contre, le monde musulman a toujours eu une vision bien plus positive du petit félin.
Le chat apparait chez les musulmans sur l’arche infesté de rats de Noé. Ce dernier a créé le chat en frottant sa main sur le museau d’un lion qui en éternuant a lâché deux chats, mâle et femelle. Les rapports entre les chats et le patriarche furent mouvementés. Les chats auraient fait leurs griffes sur le bois de l’arche et Noé les auraient punis en les forçant à rester sur le pont de l’arche, sous la pluie du déluge d’où la détestation violente des chats pour l’eau en général.

Le prophète Mahomet appréciait et estimait les chats. Lui-même était très attaché à sa chatte Muezza et il a influé fortement les musulmans dans le respect des chats. Dans les pays arables, si le chien reste à l’extérieur de la maison, le chat est admis dans le logis dont il est le gardien. On sait que Mahomet a préféré couper son burnous sur lequel sa chatte Muezza s’était endormie plutôt que de la réveiller. Comme elle lui fit une révérence dans son sommeil pour le remercier, Mahomet accorda à tous les chats la faculté de toujours retomber sur leurs pattes lors d’une chute.
On a dit que lorsqu’il faisait une prêche à la mosquée, il tenait sa chère Muezza dans les bras. C’est en ce souvenir que les chats sont encore aujourd’hui libres d’entrer dans les mosquées et même y dormir. Le chat a une place réservée au Paradis dans la religion musulmane.

Loading...

LES CHATS OFFRENT UNE SÉRIE DE POUVOIRS PROTECTEURS
L’aura d’un chat est si grande qu’elle n’est pas seulement incarnée dans son corps physique, mais aussi dans sa maison, sa famille et son territoire marqué. En fait, ceux qui communiquent avec les esprits ne permettront pas aux chats de s’approcher de l’endroit parce que leurs auras sont si puissantes pour dissuader un esprit. Examinons quatre des pouvoirs protecteurs d’un chat:

1. LES CHATS PROTÈGENT CONTRE L’ÉNERGIE NÉGATIVE
Savais-tu qu’autrefois, les Russes amenaient souvent un chat dans un nouveau foyer pour le débarrasser des auras indésirables et stimuler l’énergie positive avant qu’ils ne s’y installent?

Les chats ont une force astrale puissante (aura) qui annule naturellement l’énergie négative et stimule l’énergie positive. As-tu déjà remarqué que ton chat regarde attentivement un espace apparemment vide ou rôde autour d’un endroit particulier de ta maison? Il se peut très bien que ce soit parce que le chat sent l’énergie négative dans ces espaces et essaie de s’assurer que toi et ta maison sont protégés contre les entités qui les créent. Ils suivront l’énergie et détermineront rapidement ses intentions.

Que l’énergie négative existe déjà dans la maison de la part des occupants précédents et des expériences ou qu’il y ait une force essayant d’infiltrer ta maison de l’extérieur, les chats ont la capacité innée de détecter de telles auras maléfiques et de les éliminer. Ils sont capables de piéger le mal dans leur puissant champ d’énergie et de l’escorter dehors et loin de ta maison.

 

2. LES CHATS OFFRENT DES POUVOIRS DE GUÉRISON
Les chats sont des experts en pouvoir de guérison, surtout lorsqu’il s’agit de stress émotionnel. Allonge-toi simplement avec ton chat et caresse-le de la tête à la queue pour décharger le stress que tu transportes avec toi.

3. LES CHATS OFFRENT UNE PROTECTION CONTRE LES ZONES GÉOPATHOGÈNES
Les zones géopathogènes sont celles qui affectent négativement la santé de sa population à long terme parce qu’il y a un flux constant et épais d’énergies négatives dans la région. Ton chat peut t’offrir une protection contre les impacts des zones géopathogènes.