Comment le prophète (paix et salut de Dieu sur lui) a éliminé le mucus et les mucosités de la gorge et des poumons

247

L’hiver arrive, et avec lui son lot de petites épreuves : nez qui coule, toux, éternuement…Et parmi tous ces petits désagréments du quotidien, le rhume est sûrement l’infection la plus répandue. Il est vrai que le rhume, ce n’est pas grave en soit mais on se sent tout de même affaibli, surtout quand il dure plus d’une semaine.

Alors comme à la Rédac’ on aime trouver des solutions naturelles pour vous faciliter le quotidien bidhnillahi, on vous propose aujourd’hui un remède maison 100% naturel, testé et approuvé, qui soulagera in sha Allah les petits rhumes passagers pour toute la famille, et pour les enfants à partir de 2 ans.

Il vous faut :
La graine de nigelle ou l’huile de nigelle se trouve dans les épiceries ou librairie musulmane
Alors, Comment le prophète (paix et salut de Dieu sur lui) a éliminé le mucus et les mucosités de la gorge et des poumons:

1- Le mal de tête

Ibn al-Qayyim affirme dans le chapitre « La médecine prophétique » de son ouvrage « Le bagage pour l’au-delà » : « L’application de l’huile de nigelle en pansement élimine les maux de tête non accompagnés de fièvre ».
Un second mode d’emploi : appliquer l’huile de nigelle sur la partie douloureuse puis masser.

Un troisième : mélanger les graines de nigelle pilées à de l’huile d’olive et administrer par voie nasale quelques gouttes du produit résultant.

2- La migraine hémi céphalique

Prendre une petite quantité de graines de girofle pilées, de la poudre de graines de nigelle et de l’orge pilée, bien mélanger le tout et pétrir avec du miel d’abeille. Appliquer le mélange sur la partie souffrante le soir jusqu’au matin en accompagnant ce traitement d’une prise d’une cuillère à café d’huile de nigelle à jeun et ce, pendant trois jours.

3- Le rhume

« Si le patient met dans un bocal de la graine de nigelle pilée qu’il sent régulièrement, il sera délivré de son rhume ». (Ibn al-Qayyim in « Le bagage pour l’au-delà »)
Grillée puis pillé, enfin mélangée à de l’huile d’olive puis administrée par voie nasale sous forme de gouttes, trois à quatre fois par jour, le patient s’en trouve guéri du rhume occasionnel accompagné d’éternuements nombreux.

Vous en dites quoi?

commentaires