Une jeune femme se fait violemment agresser à Fontenay-aux-Roses

203

Le 3 juillet dernier, une jeune femme a été victime d’une agression particulièrement horrible à Fontenay-aux-Roses. La victime vient de saisir le CCIF pour la soutenir dans ses démarches.

Attention, le récit de l’agression est particulièrement choquant.

 

Récit des faits
Il est entre 23h15 et 23h25, la jeune femme rentre tranquillement chez elle quand elle entend d’abord un bruit. Puis un homme arrive par derrière et la pousse violemment au sol. Au moment de se relever, l’agresseur lui donne une claque, elle perd ses lunettes, on les lui écrase. Les agresseurs sont maintenant deux. La victime les décrit comme de type européen, l’un, devant elle, porte un bonnet blanc, l’autre est légèrement sur le côté.

C’est alors que les deux hommes commencent à la bousculer et à l’insulter.

On va te faire couper ton ramadan”

On va te faire goûter du porc, on va te faire boire de l’alcool”

On va te montrer ce que c’est d’être femme soumise”

Ce sont les phrases qu’ils crieront à la jeune femme avant de la violenter de nouveau physiquement. La victime est de nouveau au sol lorsqu’un d’eux lui bloque la tête avec son pied pendant que l’autre lui donne des coups essentiellement au niveau des bras et du ventre.

“Voilà à quoi ressemble un vrai homme” lui dit un des agresseurs, à califourchon sur elle, en lui frottant son sexe sur le visage. La victime continue d’être insultée et rouée de claques, elle se débat, mais celui qui est au dessus d’elle la menace de lui faire goûter son sexe si elle continue de bouger.

Désemparée, la jeune femme tente de se débarrasser d’eux “Si voulez mon portable, je vous le donne”. De toute évidence, ce n’est pas ce qui les motive, l’homme au bonnet blanc, qui venait de l’agresser sexuellement, s’en saisit et le jette au sol. Quelques secondes après, ils lui arrachent son voile et l’un deux fait semblant de se masturber avec.

“Dorénavant, il me servira à ça” dit-il. Hilares, les deux hommes s’en vont ensuite en direction du Parc Saint-Barbe. La jeune femme, sous le choc, parviendra à joindre une amie pour qu’elle vienne la chercher.

L’égalité de traitement des violences faites à toutes les femmes
Ces faits ne sont pas exceptionnels et c’est pourquoi il est urgent d’agir.

En pleine polémique, où certain-e-s se permettent d’interpeller les femmes musulmanes sur leur voile au nom de “l’égalité hommes-femmes”, nous aimerions plutôt entendre ces dernièr-e-s s’insurger contre ces violences sexistes et racistes dont ces femmes sont victimes, au nom de cette même égalité qu’elles prétendent défendre. Les violences faites aux femmes, et cela quelque soit leur confession, devraient être une des priorités de notre gouvernement. Peut-être qu’il serait bon de rappeler à nos politiques qui ont tant à coeur la culture “égalitaire” française que les femmes musulmanes sont des femmes comme les autres, et qu’à ce titre elles doivent être considérées et défendues de la même manière.

Vous en dites quoi?

commentaires