Les propos chocs de Brigitte Bardot sur la France et l’Algérie

1252

Brigitte Bardot a accordé une interview à Valeurs actuelles, l’hebdomadaire d’extrême droite. L’ancienne actrice et désormais défenseure de la cause animale y tient un discours sans filtre et des propos qui peuvent choquer.

Elle donne son avis sur ce qu’est devenu son pays, la France :

J’ai été élevée dans l’honneur, le patriotisme, l’amour et le respect de mon pays. Quand je vois ce qu’il est devenu, je suis assez désespérée. Quand je constate ce qu’ils ont fait d’un pays dont la richesse intellectuelle, la qualité du langage, de l’écriture, la primauté en matière d’architecture, de mode, d’élégance, de patrimoine rayonnaient dans le monde entier, ça me déprime. Comme disait mon grand-père, il y a de quoi se les prendre et se les mordre !

L’interview de l’hebdomadaire d’extrême droite ne pouvait pas ne pas traiter le sujet de l’Islam :

Loading...

Je ne peux plus les voir, les islamistes. Que pratiquement partout en France on voie des burqas, c’est inadmissible. Qu’ils se conduisent comme ils veulent dans leur pays d’origine, mais qu’ils ne nous imposent pas des coutumes, des pratiques, des discriminations d’un autre âge : la France, ce n’est pas ça.

Elle continue ensuite en citant l’Algérie d’une curieuse manière :

Je ne me suis pas battue contre l’Algérie française pour accepter une France algérienne. Je ne touche pas à la culture, à l’identité et aux coutumes des autres. Qu’on ne touche pas aux miennes.

L’actrice fervente défenseure des animaux est d’ailleurs prête à tuer pour empêcher l’abattage rituel.

Source: alnas.fr

Vous en dites quoi?

commentaires