Une mère reçoit un appel urgent de la garderie. Les images captées par une caméra de sécurité sont indescriptibles.

352

C’était il y a un peu plus d’un an.

Ce jour-là, Tracy Blinov avait laissé sa fille de 7 mois, Eliana, à la garderie Busy Hands au Montana, avant de se rendre à son travail.

Une journée banale comme les autres quoi!

Or, peu de temps après son arrivée au travail, la garderie a téléphoné Tracy afin de l’informer d’une situation peu banale…

C’est que la fille de Tracy avait été mordue et on demandait donc à la mère de se rendre à la garderie afin d’y récupérer son enfant.

Mais à son arrivée à la garderie, Tracy a été confrontée à une vision à laquelle elle ne s’attendait pas du tout.

Sa fille n’avait pas été mordue qu’une seule fois, car en fait, c’était son visage qui était entièrement recouvert de morsures causées par un enfant plus âgé de la garderie.

La mère ne comptait surtout pas laisser la situation ainsi et c’est pourquoi elle a demandé quelques jours plus tard pour qu’on lui remette les images filmées par les caméras de surveillance de la garderie.

C’est alors que la mère a réalisé avec horreur que sa fille avait été attaquée pendant près de 90 secondes avant qu’une employée de la garderie ne finisse par intervenir.

Selon la mère, la fillette avait au moins une dizaine de morsures au visage.

Après avoir vu les images des caméras de surveillance, la mère a décidé de porter plainte à la police et une enquête a été ouverte.

Pour sa part, les administrateurs de la garderie ont expliqué que l’intervention avait été tardive étant donné que les employées n’avaient pas encore entendu la fillette hurler à l’aide.

L’enfant de 2 ans qui s’en était pris à la petite Eliana venait tout juste d’arriver à cette garderie.

Une semaine auparavant, le même enfant avait été expulsé d’une autre garderie pour s’être attaqué à d’autres enfants.

Comme la mère avait évité d’en parler aux responsables de la garderie, ceux-ci ne pouvaient pas savoir que l’enfant était à surveiller de plus près.

La mère a dénoncé cette histoire aux médias locaux et la garderie Busy Hands a informé la population qu’elle changerait désormais sa façon de faire en réduisant le nombre de ses clients.

Maintenant, la garderie fera en sorte qu’on respectera un ratio de deux enfants pour chaque employée afin de s’assurer d’un suivi rigoureux.

Souhaitons que d’autres mères apprennent de l’erreur de la mère de l’enfant qui a attaqué Eliana. En informant la garderie du comportement de son enfant, les employées auraient tout simplement été plus vigilantes et la situation aurait pu être évitée facilement.

 

Vous en dites quoi?

commentaires