Voici comment notre Prophète paid et benediction soient sur luise protégeait des Djins et du mauvais oeil ?

165

Abou Sa’id Al Khoudri (radi allahu anhu) rapporte :

Le Prophète (salla allah alayhi wa salam) demandait protection (à Allah) contre les djinns et contre le mauvais œil jusqu’à la révélation des deux protectrices (al-mu’awwidhatan, les deux sourates 113 et 114).

À partir de leur révélation, le Prophète (salla allah alayhi wa salam) les utilisa comme protection et délaissa toute autre formule.
(Tirmidhi, riyad as-salihin n°1015, authentifié par sheikh al Albani)

Sourat n°113 Al falaq (l’aube naissante)

qoul a`oudhou birabbi alfalaqi
min charri ma khalaqa
wamin charri ghasiqin idha waqab
wamin charri alnnaffathati fi al`ouqadi
wamin charri hasidin idha hasad

1. Dis : Je cherche protection auprès du Seigneur de l’aube naissante,
2. contre le mal des êtres qu’Il a créés,
3. contre le mal de l’obscurité quand elle s’approfondit,
4. contre le mal de celles qui soufflent (les sorcières) sur les noeuds,
5. et contre le mal de l’envieux quand il envie.
Sourate n°114 An Nas (Les Hommes)

qoul a`oudhou birabbi alnnas
maliki alnnas
ilahi alnnas
min charri alwaswasi alkhannas
alladhi youwaswisou fi soudouri alnnas
mina aljinnati waalnnas

1. Dis : Je cherche protection auprès du Seigneur des hommes.
2. Le Souverain des hommes,
3. Dieu des hommes,
4. contre le mal du mauvais conseiller, furtif,
5. qui souffle le mal dans les poitrines des hommes,
6. qu’il (le conseiller) soit un djinn, ou un être humain.
source : alnas.fr

Vous en dites quoi?

commentaires